Où Ethereum va-t-il à long terme?

Lors d’une conférence Blockchain organisée à Taipei, le cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, a présenté la roadmap à long terme du développement d’Ethereum.

Selon Buterin, la plupart des problèmes sous-jacents du réseau Ethereum Blockchain se relèvent dans les catégories suivantes: évolutivité, sécuritée des contrats intelligents, protocole de consensus et confidentialité. Plusieurs mises à jour du réseau, y compris la plus récente Byzantium, ont fourni des solutions dans les quatre principaux domaines. Mais, comme l’a noté M. Buterin lors d’une interview avec le média sud-coréen Joong Ang, il faudra peut-être au moins deux à cinq ans pour vraiment résoudre l’évolutivité au sein du réseau Ethereum. Buterin a  dit :

« Je dirais deux à cinq ans, avec des premiers prototypes en un an. Les différentes solutions d’échelles, notamment le sharding, le plasma et divers systèmes de canaux d’état tels que Raiden et Perun, sont déjà assez bien pensées, et le développement a déjà commencé. Raiden est le premier, et sa version d’aperçu pour les développeurs est déjà disponible. »

Feuille de route du développement

En ce qui concerne l’évolutivité, la Fondation Ethereum et la communauté de développement open-source d’ Ethereum ont réalisés des progrès significatifs avec le lancement du test de Casper et l’introduction de Plasma, une solution d’échelle de seconde couche développée par Buterin et le co-auteur Lightning de Joseph Poon.

Casper est une solution de mise à l’échelle à long terme qui utilise un protocole hybride de preuve de travail (PoW) et de preuve d’intérêt (PoS) sur le réseau Ethereum. Actuellement, similaire à Bitcoin, le réseau Ethereum s’appuie uniquement sur le protocole de consensus PoW pour maintenir le réseau et vérifier les transactions.

Comme l’explique Christian Reitwiessner, responsable de la mise en œuvre Solidity et C++ d’Ethereum, dans un article récent, des solutions telles que le PoS sont nécessaires pour éliminer la charge de travail des utilisateurs, des nœuds et la dépendance des mineurs. Reitwiessner a écrit :

« L’évolutivité ne vient pas du fait de soulager la Blockchain de sa charge en créant un grand nombre de petites chaînes et en déplaçant les transactions ailleurs. L’évolutivité est atteinte lorsqu’un utilisateur n’a plus à vérifier chaque transaction envoyée au système. »

Structurellement, Ethereum est différent de Bitcoin car il fonctionne comme une plate-forme pour les applications décentralisées (dapps). Par conséquent, Ethereum a un besoin urgent d’un réseau évolutif qui peut gérer des dapps avec des millions d’utilisateurs à travers des solutions de PDS comme Plasma.

Pour améliorer les mesures de protection de la vie privée du réseau Ethereum, les développeurs d’Ethereum ont intégrés l’implémentation de zk-SNARK de Zcash, afin de potentiellement régler les transactions anonymes et privées. L’image ci-dessous illustre une transaction zk-SNARKs traitée sur le testnet Ethereum. La transaction n’affiche pas le montant du paiement, le destinataire et l’expéditeur.

Tendance des prix à long terme d’Ether

JP Vergne, professeur à Ivey Business School, a noté dans une étude que l’activité de développeur est la prédiction la plus précise du prix d’une crypto-monnaie. Vergne a déclaré :

« Nous avons constaté que la meilleure prédiction du taux de change d’une cryptomonnaie est la quantité d’activités des développeurs autour d’elle. »

Ethereum est le seul réseau Blockchain public et crypto-monnaie sur le marché qui se rapproche de Bitcoin en termes d’activité de développement et donc, compte tenu de l’introduction de solutions innovantes telles que Casper, Plasma, sharding et zk-SNARKs sur Ethereum, le prix Ether devrai augmenter tout au long de 2018.

Mike Novogratz, la légende des fonds spéculatifs milliardaires, a déclaré qu’il voyait le prix de l’éther augmenter de trois fois à la fin de 2018.

source

 
 
coinbase Ledger Nano S - The secure hardware wallet
 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar